l’Italie secrète

Entourée par les Pouilles, la Campanie et la Calabre, la Basilicate reste largement méconnue. Peu peuplée (574 000 hab.), cette petite province du Mezzogiorno, appelée également « Lucanie », se trouve à l’écart des grands axes routiers et ferroviaires. Essentiellement montagneuse et rurale, elle ne possède que deux petites façades maritimes sur les mers Ionienne et Tyrrhénienne.

Enclavée, la Basilicate a longtemps été une terre de pauvreté et d’émigration, malmenée par la sécheresse et le retard économique. Une région oubliée jusqu’au début des années 1950, malgré sa riche histoire qui a vu se succéder, entre autres, Grecs, Byzantins, Normands, Aragonais ou Bourbons.
En dépit d’un réel développement depuis un demi-siècle, la Basilicate reste encore relativement isolée des flux touristiques et ce n’est pas le moindre de ses charmes. De fait, elle a su conserver son authenticité et ses traditions, offrant le visage d’une région préservée.

Tel est son paradoxe : économiquement pauvre, la Basilicate a beaucoup à offrir au visiteur, à commencer par l’accueil chaleureux de ses habitants. Les amoureux des grands espaces seront comblés par sa faible densité et la variété de ses paysages, alternant montagnes et champs de blé, forêts profondes et déserts brûlés par le soleil, sans oublier les plages du littoral.

Habitée depuis la préhistoire, la Basilicate possède également de nombreux trésors artistiques et culturels. Temples grecs, châteaux médiévaux, églises rupestres, villages perchés, fêtes votives et plaisirs gastronomiques ponctueront votre voyage. Avec, comme étape incontournable, l’extraordinaire ville troglodyte de Matera.

La Basilicate, l’Italie secrète, Routard

Foto scattata a Matera

Annunci