Comme des forteresses naturelles

De part et d’autre, deux quartiers, deux vallons au-dessus du ravin, percés de cateurs. Le paysage ondule à perte de vue, souvent aride, parfois couvert de blé. Et tous les 15 ou 20 kilomètres, un village perché. Montescaglioso,  Pisticci, Craco ou encore Tursi se dressent comme des forteresses naturelles, dans cette région soumise depuis toujours aux invasions.

LA BASILICATE
T E R R E D E C I N É M A
LE FIGARO MAGAZINE – 6 MARS 2015

Annunci